• C'est Clair ! à Frémainville Vexin - Val d'Oise

     

     

     

     

     

     

     

     

    la Fontaine SAINT CLAIR à FREMAINVILLE   

    VEXIN - Val d'Oise

     

    La Fontaine Saint Clair

     

                Cette fontaine guérissait les maux des yeux au Moyen Age...

                 Saint Clair, en Vexin Français... renvoie à Saint Clair sur Epte, en Vexin Normand, pas très loin...

                   oui, vous savez bien, le Traité de St Clair sur Epte où Rollon le Viking redevint doux comme un mouton,

                     et où ces barbares roux et barbus du Nord s'assagirent, grâce aux jolies Normandes,

                          en une génération, enfantant des milliers de p'tits Normands blonds et roses !

     

                                  Pourquoi les yeux ?...   un Anglais est dans cette affaire !

     

    Saint CLAIR, prêtre et martyr, « témoin »,

     

    naquit en 845 dans le KENT en ANGLETERRE.

    Son père « grand seigneur recommandable par sa valeur et sa piété,

    tenait à la cour le second rang après le roi ».

    Comme Anne (1 Samuel 1)  « sa mère frappée de stérilité, offrait à Dieu,

    avec son époux, de ferventes prières afin d’obtenir un enfant.

    Leurs vœux furent exaucés, et Dieu leur donna un fils… 

    Il était si beau, si agréable et si bien fait, qu’il reçut à son baptême le nom de CLAIR. »

    Répondant à l’appel de Dieu, après avoir reçu la meilleure éducation

      et excellé dans les études, CLAIR va fuir la perspective du mariage et la vie du « monde ».

    Ainsi, secrètement, il s’embarqua et vint aborder à ce qui est aujourd’hui CHERBOURG.

    Dans notre Cotentin actuel, CLAIR embrassa la vie religieuse et érémitique.

    Il y opéra des miracles, par charité, désirant, en vain, toujours la plus grande discrétion.

    Son Abbé, « admirant la sainteté de CLAIR, le décida à recevoir les saints ordres ».

    De nouveaux miracles  furent accomplis par CLAIR, et de « tous côtés on accourait vers lui ».

    Le cœur d’une puissante châtelaine s’enflamma pour lui ; face à ses desseins, CLAIR lui fit de vifs reproches.

    Puis, avec l’assentiment de son Abbé, il quitta l’abbaye et  s’engagea dans un long péripl

    e afin de s’éloigner, définitivement de cette « femme indigne »,

    qui « jura de se venger de ses résistances et de ses mépris ».

    Il visita ainsi une multitude de lieux : Saint-Lô, Vire, Carentan,

    le Pays d’Auge, Fécamp et se dirigea vers l’Ile-de-France jusqu’à Paris

    en passant par  Mantes. De retour vers la Neustrie (Normandie actuelle),

    il mit fin a ses pérégrinations dans le Vexin à Vilcassum (Saint Clair sur Epte).

    « Il choisit une retraite sur les bords de l’Epte auprès de l’église paroissiale ». 

    « Avec Cyrin, disciple fidèle, il vécut dans un ermitage fait de branchages et de boue, jouxtant un oratoire dédié à St. NICAISE ».

    C’est là que, en 884des hommes de main de la châtelaine odieuse le retrouvèrent

    pour le faire périr en l’égorgeant ; CLAIR «  se mit à genoux et leur présenta sa tête en disant :

    "Périsse ce corps qui peut être l’objet d’un amour criminel."

    Puis il offrit son sacrifice à Jésus-Christ. » On lui trancha la tête !

    « CLAIR, se leva tout à coup : ilprit sa tête entre ses mains et se transporta

    jusqu’à la fontaine de son ermitage, dans laquelle il plongea son chef ensanglanté,

    puis il se dirigea vers l’église paroissiale et se coucha à la gauche du maître-autel

    indiquant ainsi le lieu de sa sépulture ». Depuis lors  saint CLAIR est invoqué, à SAINT-CLAIR sur Epte

    et dans toute la Normandie,  pour les affections de la vue et les maux de tête ;

    de nombreux miracles lui sont attribués. « C’est, après St. MARTIN, le saint le plus révéré de la Normandie ».

    Au pied de notre chapelle, une source lui est dédiée ;

    nombreux sont les affligés qui sont venus, avec foi, user de cette eau !

    Beaucoup ont obtenu des grâces, les très nombreux ex-voto 

    qui garnissaient les murs de notre chapelle l’attestaient.

    Sachez qu’on y vient toujours, même si cette démarche est plus « cachée » qu’autrefois…

     

    "Vie de Saint CLAIR" par le Chanoine LEGROS 1883, troisième édition 1900.

    (Remiremont- Imprimerie KOPF-ROUSSEL).

    link

     

     

     

    Fontaine Saint Clair

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Août 2012 à 07:45
    biker06

    Hello Sittelle

    A l'epoque , ca pouvait avoir du bon d'avoir des dons de presdigitation ....Il n'y avait pas de télé , mais il avait beaucoup plus de naif que maintenant . Par contre tu pouvais aussi aller tres vite au bucher pour sorcellerie...

    Soit tu devenais un Saint , soit un sorcier ! hi hi hi

    bisous

    pat

    2
    Mardi 7 Août 2012 à 08:15
    Claire-Cerise

    Bon ben.... il va falloir que j'y aille alors !! J'ai beau porter ce prénom... j'ai des yeux qui n'en font qu'à leur tête !! Merci Sittelle de ces renseignements ! En plus... St Clair sur Epte... je crois bien y être passée maintes et maintes fois lorsque j'étais gamine ! Evidemment, maintenant que je suis en Finistère.. ce n'est plus la porte à côté ! Bizh et belle journée à toi ! 

    3
    Mardi 7 Août 2012 à 09:25
    Jacqueline

    quelle sale bonne femme quand même!!!!!!!

    Le monument est moussu...je me demande si ces mécréants ne vont pas acheter de l'aspirine au lieu de se raffraîchir à l'eau de source.....

    Journée infernale en prévision...(dans le sens de chaleur d'enfer)

    Bises

    4
    Mardi 7 Août 2012 à 10:30
    Jean

    Je découvre qu'il n'y a pas que Saint Abdon qui marcha avec sa tête dans ses mains !!!!

    Mais ça il faut le croire !!! moi je n'y arrive pas !!! Mais c'est interessant de connaitre ce passé, sans doute arrangé avec le temps...

    Bonne journée

    Jean

    5
    Mardi 7 Août 2012 à 11:44
    sittelle

    Arrangé juste à l'époque ! c'était de "la communication " du clergé catholique; non chrétien à l'époque ? pas encore de séparation ! Passe une bonne journée; il va re-pleu-pleuvoir... 

    6
    Mardi 7 Août 2012 à 11:56
    sittelle

    La Normande était rancunière   je vais essayer d'aller trouver cette fontaine; mais... quand il ne fait pas trop chaud, il pleut; tu veux un peu d'eau pour l'Infierno romano ?  bisous... repose-toi bien

    7
    Mardi 7 Août 2012 à 11:57
    sittelle

    C'est mignon St Clair sur Epte en effet ! une belle forêt. Pour les yeux il y a aussi le pélerinage au Mont Ste Odile en Alsace, mais c'est encore plus loin ! Bises, la pluie de nouveau...

    8
    Mardi 7 Août 2012 à 11:58
    sittelle

    Surtout les femmes qui voulaient vivre un peu libres et connaissaient les plantes et remèdes !   bisous, belle journée à Nice !

    9
    Mardi 7 Août 2012 à 13:58
    Clio48

    Merci pour ce bel article , Sittelle , et toutes ces informations.

    Un tout grand merci aussi pour ton passage , sur ma "zic" .

    Je te fais de gros bisous et te dis :

     

    Clio Francine

    10
    Mardi 7 Août 2012 à 14:38

    coucou

     il y avait et je crois qu'il y a encore beaucoup d'endroits comme celui la qui guerissaient les maux  bonne journée  

    Marcel

    11
    Mardi 7 Août 2012 à 15:54
    Jackie

    J'aime l'ambiance des lieux...

    Bises amie

    12
    kas
    Mardi 7 Août 2012 à 20:42
    kas

    lieux habités par les esprits

    prudence et recueillement !

    13
    Mardi 7 Août 2012 à 22:19
    erato

    Une page d'histoire très intéressante. Je me suis toujours demandée quelle est la part réelle dans la relation des faits. La châtelaine , une vraie harpie!

    La fontaine est très jolie .

    Douce soirée, bises Sittelle

    14
    Mercredi 8 Août 2012 à 18:33
    philippe

    Bonjour Sitelle,

    Un petit lieu du patrimoine qu'il est bon de préserver, même s'y son usage est tombé en désuètude.

    Le pauvre St Clair n'aura pas échappé à la dame aigrie.  

    Bises.

    Philippe. 

    15
    Mercredi 8 Août 2012 à 22:01
    sittelle

    La dame Normande avait la rancune tenace ! St Clair a fait comme St Denis qui avait transporté sa tête à pied de Paris centre à... St Denis ! bises, merci !

    16
    Lundi 20 Août 2012 à 18:54
    latil

    Une belle histoire, qui permit de redonner la foi a tous ceux qui avaient perdu la vue, un lieu de pélérinage aussi et toutes les retombée que cela pouvait entrainer.

    Bonne soirée Sittelle

    Latil

    17
    Lundi 20 Août 2012 à 23:06
    sittelle

    De Bretagne, Normandie au Vexin, plein de lieux consacrés à St Clair ! et chez toi, c'est Ste Odile qui soignait les yeux ! Bonne soirée Latil

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :