•  

     

     

     

    BOUGIVAL  - Yvelines

     

    JOURNEES SPECIALES RENTREE DES CLASSES

     

    Une petite contribution pour rendre hommage à

    L'ABBE PIERRE

    link

     

    Notre Route de 40 Sous, ex RN 13 passe à BOUGIVAL

    en allant sur Paris, après St Germain en Laye

     

    C'est toujours l'occasion de la quitter, en revenant de Paris ou de la petite Couronne,

    passer sur le pont de la Seine, entrer dans l'Ile de la Loge,

    tourner à gauche et

    s'arrêter ici

    CHEZ LES COMPAGNONS d'EMMAUS

     

    DSCN0012Comme c'est un des endroits de la région ayant un très haut niveau de vie,

    et des gens généreux, on trouve les meilleurs livres récents, des dictionnaires,

    disques vinyl, CD, livres de poches,

    cartes géographiques, postales, gravures, très beaux livres rares...

    vaisselle, meubles très sympathiques,électro-ménger, de tout pour s'installer

    à peu de frais... en ces temps difficiles;

    et toujours des surprises  !

    Avec des contacts très sympathiques avec les Compagnons.


    Ce site est d'une extrême propreté, tout est rangé,

    très clair, trié, ordonné et aéré.

     

    On choisit, on prend un sac; puis au comptoir

    du rayon, le Compagnon responsable 

    nous fixe un prix ou fait un total, tout dépend des objets;

    passage en caisse électronique, reçu, puis retrait des achats.

    Contrôle à la sortie !

     

    Nous reviendrons voir plus tard  des meubles

    pour ranger mon bazar de dessin, tissus, musique, pierres, etc

    et ferons venir les Compagnons pour débarrasser livres et autres objets ;

    ils réparent, même l'informatique ou l'électro-ménager

    pour revendre en bon état de marche,

    restaurent et livrent partout maintenant pour 60 euros, avec le sourire.

    C'est sectorisé nous dépendons, par contre

    d'Emmaus-Dennemont près de Mantes

    pour les débarras.

     

    LIEN pour votre région : link

     

    Une petite visite, discrète, je ne voulais pas gêner les gens, toujours nombreux

    mais les plus nombreux ne sont pas toujours les plus démunis; Emmaus Bougival est très coté...


     DSCN0013

     

    DSCN0014DSCN0015 30 euros... amusante à restaurer cette petite ... pièce des années '50 !

     

    DSCN0016

    DSCN0018

    DSCN0020DSCN0017

    et voyez pour 8 euros en tout mes achats :

     

    DSCN0583.JPG

     

    DSCN0582.JPG

    DSCN0584.JPG

    DSCN0586.JPG

    Merci à eux, plutôt ! quel courage... si leurs statuts n'ont pas changé,

    en entrant dans la Communauté, ils renoncent à demander le RMI, le RSA actuel

    justement pour vivre de leur travail et non d'une allocation

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •      

    Qui d' Over Blog ou du PC a mangé mon article ?... à 12 h 10, ce lundi  ????

     

    j'essaie de la reconstiter, mais la sauvegarde a aussi disparu; zut, il était long avec des photos et des recherches...

     

    Excusez - moi... il ne reste que la fin :

     

     

    Mangés des vers, sans lance et sans écu,
    Vous qui vivez à présent en ce monde
    Et qui régnez souverains en vertu.

    Avisez-y et menez vie ronde,
    Car en vivant serez froid et chanu,
    Car en la fin mourrez dolent et nu.
    Vous qui vivez à présent en ce monde
    Et qui régnez souverains en vertu
    Vous est-il point de la mort souvenu ?

     

    Comment l’amant, à un jour de Pentecôte au mois de Mai, trouva s’amie par amours cueillant roses en son joli jardin

    Le droit jour d’une Pentecôte,
    En ce gracieux mois de Mai,
    Celle où j’ai m’espérance toute
    En un joli verger trouvai
    Cueillant roses, puis lui priai :
    Baisez-moi. Si dit : Volontiers.
    Aise fus ; adonc la baisai
    Par amours, entre les rosiers.

    Adonc n’eut ni paour ni doute,
    Mais de s’amour me confortai ;
    Espoir fut dès lors de ma route,
    Ains meilleur jardin ne trouvai.
    De là me vient le bien que j’ai,
    L’octroi et le doux désirier
    Que j’ois, comme je l’accolai, Que j’ois ?
    Par amours, entre les rosiers.

    Ce doux baiser ôte et rebute
    Plus de griefs que dire ne sais
    De moi ; adoucie est trèstoute
    Ma douleur ; en joie vivrais.
    Le jour et l’heure bénirais
    Dont me vint le très-doux baiser,
    Quand ma dame lors encontrais
    Par amours, entre les rosiers.

    Prince, ma dame à point trouvai
    Ce jour, et bien m’étais métier :
    De bonne heure la saluai,
    Par amours, entre les rosiers.

     

     

     

    Or n’est-il fleur, odeur ni violette,
    Arbre, églantier, tant ait douceur en lui,
    Beauté, bonté, ni chose tant parfaite,
    Homme, femme, tant soit blanc ni poli,
    Crêpé ni blond, fort, appert ni joli,
    Sage ni fou, que Nature ait formé,
    Qui à son temps ne soit vieil et usé,
    Et que la mort à sa fin ne le chasse,
    Et si vieil est, qu’il ne soit diffamé :
    Vieillesse est fin et jeunesse est en grâce.

    La fleur en mai et son odeur délecte
    Aux odorants, non pas jour et demi ;
    En un moment vient le vent qui la guette ;
    Cheoir la fait ou la coupe par mi.
    Arbres et gens passent leur temps ainsi :
    Riens estable n’a Nature ordonné,
    Tout doit mourir ce qui a été né ;
    Un pauvre accès de fièvre l’homme efface,
    Ou âge vieil, qui est déterminé :
    Vieillesse est fin et jeunesse est en grâce.

    Pourquoi fait donc dame ni pucelette
    Si grand danger de s’amour à ami,
    Qui séchera sous le pied comm’ l’herbette ?
    C’est grand foleur. Que n’avons-nous merci
    L’un de l’autre ? Quand tout sera pourri,
    Ceux qui n’aiment et ceux qui ont aimé,
    Les refusants seront chétifs clamé,
    Et les donnants auront vermeille face,
    Et si seront au monde renommé :
    Vieillesse est fin et jeunesse est en grâce.

    Prince, chacun doit en son jeune aé
    Prendre le temps qui lui est destiné.
    En l’âge vieil tout le contraire fasse :
    Ainsi aura les deux temps en cherté.
    Ne fasse nul de s’amour grand fierté :
    Vieillesse est fin et jeunesse est en grâce.

     

     

     

    http://www.florilege.free.fr/florilege/deschamp/ornestil.htm

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

      PONTOISE 

    Vexin - Val d'Oise

     

     Une promenade "minérale" au Quartier du Martroy

     

     

    Le Général LECLERC

     depuis plus d'un siècle, veille...

    sur les trains, les enfants qui vont à l'école,

    les chalands des grands marchés de la ville 

     

    Il écoute le souffle des Pontoisiens qui grimpent ses escaliers, 

    entrainés aux raides côtes et escaliers de la cité.

    Les vieilles marches du XIX° bien lisses et glissantes,

    construites en son honneur 

     ont été refaites, en beau granite gris;

     leurs nez bien droits ne vous expédient plus

    directement en bas,  à grande vitesse, juste à l'entrée

    du légendaire SOUTERRAIN... 

     

    DSCN8631

     

    DSCN8632la percée vers la gare, la rue Thiers 

     DSCN8633

    on dit que là, en-dessous, à droite,

    se trouve l'entrée du fameux souterrain reliant

    Pontoise à l'Abbaye de Maubuisson, en passant sous l'Oise... 

    vu l'énorme réseau de souterrains, à plusieur étage

     à Pontoise, je veux croire qu'il a bien existé !

    une autre entrée se trouve sous les remparts, près de l'Oise

     DSCN8634

    Fière allure pour le beau-frère de Napoléon,

    époux de Pauline; il est mort à 30 ans... 

     

       Voici avec l'autorisation de l'auteur

    que je remercie, la biographie de notre concitoyen

     

    Victor Emmanuel LECLERC,

    général français
    (Pontoise, 1772 - Ile de la Tortue, 1802)

    Beau-frère de Bonaparte

     quand celui-ci n’est encore qu’un général victorieux,

     Leclerc lui donne tous les gages d’un dévouement sans faille.

    Chargé de pacifier Saint-Domingue,

     il meurt de maladie sur cette île lointaine au milieu des insurrections.

     

    Leclerc, issu de la petite bourgeoisie,

     s’engage dans l’armée en 1791.

    Il se distingue au siège de Toulon, où il fait la connaissance de Bonaparte.

    Après avoir rétabli l’ordre à Marseille en 1795, il participe à la campagne d’Italie de 1796.

    Leclerc est chargé d’annoncer au Directoire la signature

     des préliminaires de paix à Leoben.

     

     A son retour, Bonaparte lui propose la main de sa sœur Pauline.

    Il est pressé de la voir mariée

    car sa grande beauté lui attire de trop nombreux soupirants.

    Le mariage est célébré en 1797...

     

     la suite sur le lien de ce bon site d'où provient cet extrait :

     

      http://empire.histofig.com/Leclerc-Victor-Emmanuel-general.html?debut_article_rubrique_numerotes=140&calendrier_mois=9&calendrier_annee=2003&lang=en

      -o-o-o-o-o-

     

    La belle Pauline veuve LECLERC née BONAPARTE 

     

    Capture-pauline.PNG

    portrait Pauline BONAPARTE

    veuve LECLERC puis épouse BORGHESE

      http://www.repro-tableaux.com/kunst/robert_lefevre/portrait_pauline_bonaparte_17_hi.jpg 

     

    son destin :

      http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.galleriaborghese.it/borghese/en/epaolinab.htm&ei=ubhoTaX8Goup8AOG1-zxBw&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=17&ved=0CIUBEO4BMBA&prev=/search%3Fq%3Dpauline%2Bbonaparte%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4RNTN_frFR382FR382%26prmd%3Divnso

     

     


    32 commentaires
  •  

     

     

    Bernard-Pierre DONNADIEU

     

       vient de mourir, le 27 décembre  à Versailles

     

    je l'aimais bien, cet acteur qui a incarné Roger Salengro

    récemment, et tant d'autres beaux rôles.

    Le cinéma ne lui a pas donné suffisamment

    l'occasion de déployer

    toute sa dimension d'acteur exceptionnel

     

     

    3541227771_a1e9e29420.jpg

      dans :  Faubourg 36

     

    Capture-donnadieu.PNG

     

    image : http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/media/images/actu/photos_phrase_du_jour/bernard-pierre_donnadieu/928749-1-fre-FR/bernard-pierre_donnadieu_reference.jpg

     

     

     

     

    Téléfilm d'Yves BOISSET : Roger Salengro

     

     

    La grève des mineurs
    Alors que la police se prépare à charger un piquet de grève, Roger Salengro, dans le film, vient parler aux manifestants pour éviter le bain de sang. « Cette scène d'ouverture a été tournée à Wallers, le dernier puits de mine à avoir fermé en France, raconte Yves Boisset. La plupart des figurants sont d'anciens mineurs. Quand Salengro leur a demandé de reprendre le travail, ils ont réagi avec leurs tripes, en oubliant le texte initial, comme s'ils revivaient leurs propres luttes. Bernard-Pierre a eu le bon réflexe d'improviser à son tour. » Pour cette scène de tribun, l'acteur s'est bien gardé d'imiter Roger Salengro : « J'aurais fait rire au lieu d'émouvoir. Salengro avait d'étranges gestes saccadés, il pointait souvent du doigt avec une violence un peu ridicule. Il a fallu trouver d'autres moyens pour restituer son énergie. »

     

    extrait de : http://television.telerama.fr/television/pourquoi-ont-ils-tue-salengro,41521.php

     

     

     la vidéo du face à face avec les mineurs dans téléfilm" Roger Salengro" 

      http://www.news-de-stars.com/bernard-pierre-donnadieu/bernard-pierre-donnadieu-un-extrait-de-roger-salengro_art42551.html

     

     

    article du Monde 

      http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2010/12/27/bernard-pierre-donnadieu-le-contestataire_711509_3238.html#ens_id=1457985 

     

     

     

     

    Il cite Desproges :

     

     

    <object width="640" height="390"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/KEfuvAwT3nI&hl=fr_FR&feature=player_embedded&version=3"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/KEfuvAwT3nI&hl=fr_FR&feature=player_embedded&version=3" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true" allowScriptAccess="always" width="640" height="390"></embed></object>

     


    67 commentaires
  •  GUERVILLE

     

    MANTOIS   VAL DE SEINE

    Danyel GERARD

     

     L'Homme au Chapeau

    ex Petit Gonzales

     

     

     

       

     a créé LA station de radio de notre région

     

     

    MUSIC BOX

     

    92.8 la station au format country

     qui couvre Paris et la région parisienne depuis 1981 

     est devenue aujourd'hui

     

     

    la première radio de France

     

     au format Country & Rock 24h /24h

     

      

      http://www.musicboxtv.com/index.php?page=about

      Le chanteur au chapeau noir

    Qu’est donc devenu Danyel Gérard, artiste sans âge
     dont l’éternel chapeau noir cache la calvitie ?

    Selon le Quid, il aurait introduit le rock en France et vendu 50 millions de disques.

     La légende affirme qu’il est le seul chanteur français à être entré dans les hits américains (Bilboard).

    Jean-Jacques Goldman et Francis Cabrel ont interprété ses œuvres.

    On dit même que Jimmy Page, avant Led Zeppelin, aurait été l’un de ses guitaristes.

    Gérard a aussi créé la première radio country en France (Music Box 92.8 FM).

    Cet artiste, c’est en quelque sorte la fée Clochette.

    On dit aussi qu’il aurait donné sa première chance à Alain Souchon.

    Certes on ne compte plus ses succès, même s’ils datent,

    de Butterfly à Memphis Tennessee.

    Il a écrit nombre de tubes pour Marie Laforêt (Les Vendanges de l’amour),

    Hervé Vilard (Fais-la rire), Johnny (La Leçon de twist).

    Sa vie est un roman. Si vous êtes un fan, sachez qu’il est chaque soir

     et jusqu’au 18 janvier en fin de spectacle au Palais des Congrès, dans la fameuse tournée Age tendre et tête de bois.

    Curieux destin pour celui qui jadis fut numéro un pratiquement dans le monde entier.

     

    in : http://www.francesoir.fr/divers/le-chanteur-au-chapeau-noir

     

    Ambiance très particulière, j'aime beaucoup !

    Vous voulez écouter ?

     

      http://www.musicboxtv.com/stream/radio.php

     

    l'adresse , près de MANTES

     

    MUSIC BOX - BP7 - 78930 GUERVILLE (France)
    Phone : +33 (0)1 30 939393 - Fax : +33 (0)1 30 939160

    <script src="tools.js" type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" language="javascript"> </script>

     

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique